Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

Publié le par yanike-kayak

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

Décembre 2019

Je cherchais un kayak joueur, pour le surf et le rase-cailloux.
J'ai donc acquis récemment un Romany Sportive, de chez SKUK (Nigel Dennis)
Contrairement à mon kayak de rando (Tiderace Explore M), le Romany Sportive ne possède pas de trappe de pont.
Afin d'avoir un pont complètement dégagé, j'ai réalisé un petit bricolage permettant de ranger des affaires sous le pont, entre les jambes.

Matériel utilisé :
Elastique
Morceau de voile de planche à voile
Colle + primaire
Support (4) pour gaine de câble de dérive (achetés chez Bekayak)

La "poche" créée est constituée d'un morceau de voile que j'ai découpé à la taille voulue sous le pont, en prévoyant un ourlet sur les quatre côtés pour passer l'élastique (voir photo).
La toile de voile a l'avantage de résister à l'eau.
C'est aussi un matériau lisse qui permet d'insérer (et d'enlever) facilement les objets (on peut remplacer par un filet, mais avec le risque que les objets s'accrochent dans celui-ci)
Pour relier les deux bouts de l'élastique, j'utilise un clip à ressort qui permet un réglage de la tension.

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

L'étape suivante consiste à coller les supports pour gaine de câble sous le pont.

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène
Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

De nombreuses colles portent la mention "Hors PE" (hors polyéthylène)
Le polyéthylène est un polymère thermoplastique, léger, facile à manier et résistant au froid.  Abrévié PE,  c’est un matériau à faible énergie de surface et, par conséquent, qui est très difficile à coller. C’est d’ailleurs pour ça qu’on s’en sert souvent pour l’emballage et le conditionnement de la colle.
Pour coller le polyéthylène à un autre type de plastique ou à un autre substrat (bois, métal, caoutchouc,  composite), c’est un peu plus compliqué, car il faut trouver une colle professionnelle spéciale, qui convienne à la fois au polyéthylène et à l’autre substrat.
Pour simplifier, le polyéthylène est une molécule qui n’accepte pas de nouvelles connections moléculaires.
Tous les électrons étant occupés par une liaison, aucune molécule ne peut se fixer sur la structure.
L’idée est d’utiliser un agent chimique qui va casser le PE en périphérie, le transformer en quelque chose d’autre qui acceptera de se lier avec une autre molécule, la colle en l’occurrence.

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

Après avoir défini l'emplacement de chaque support de gaine sous le pont, j'ai donc appliqué sur celui-ci, avec un petit pinceau, un primaire de collage pour plastique sur la zone à coller.
J'ai ensuite mis de la colle cyanoacrylate sur chaque support de gaine, puis j'ai positionné celui-ci en exerçant une forte pression.

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

Le lendemain, j'ai vérifié que les supports de gaine étaient bien collés, et j'ai fixé la "poche" à l'aide des élastiques, en réglant la tension.

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène
Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

Une pompe et un paddle-float se glissent dans problème sur ce support.

Rangement sous le pont d'un kayak en polyéthylène

Pour une installation similaire dans un kayak en fibre, Jef nous explique la mise en oeuvre sur son blog :

Publié dans Matériel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article