Réparation kayak fibre

Publié le par yanike-kayak

Réparation kayak fibre.

 

Samedi 31 janvier 2015 :

Les conditions de mer et de météo de ce début d'hiver ont été rudes, et, associé à la hardiesse de leur pilote, plusieurs kayaks ont beaucoup souffert.
En cette fin janvier, Hugues nous a donc proposé de réaliser un atelier de réparation de kayaks.

Réparation kayak fibre

J'ai demandé à Hugues de pouvoir tracer les conseils qu'ils nous a donnés ce jour-là à travers ce blog.
Le texte ci-dessous a été rédigé de sa main.
Merci Hugues, d'avoir permis cette historisation.

Réparation kayak fibre.
Il est impératif d'utiliser le même type de résine que celle utilisée dans la construction du kayak.
Soit le kayak est construit avec de la résine polyester, soit il est en colle époxy.
La résine polyester, qui est une résine de stratification structurelle, nécessite une couche de tissus de mat qui servira de liant entre deux couches de tissus tressés (roving), afin que la cohésion des couches soit bonne et qu’il n’y ait pas de délamination entre celles-ci.
La colle époxy (d’où le nom colle) colle les tissus tressés directement entre eux d’où un gain de poids.
Les qualités techniques de l’époxy sont supérieures à la polyester, le prix aussi !
Voir les fiches techniques des deux résines

Température mini de travail , temps de travail.
La fibre utilisée est indifférente pour les deux résines.
Le carbone n’est pas souvent utilisé avec de la résine polyester car trop cher pour cette résine de moins bonne qualité technique.
On peut utiliser des grammages au choix et même mixer les différents grammages pour finir par une couche d’un grammage assez fin dans le but d’avoir un état de surface plus propre à la fin et facile à poncer.
Toutefois la colle époxy ne nécessite pas de tissus mat qui sert de liant entre deux couches de résine polyester.
Le travail de ponçage en amont ou en aval de la réparation s’apparente exactement au travail de ponçage d’un carrossier automobile
Vous pouvez d’ailleurs aller chercher des conseils chez un carrossier qui vous fournira aussi des papiers à poncer, du mastic polyester ou de la peinture époxy à la couleur souhaitez.
Les carrossiers sont en général assez sympas.
Il m’arrive même d’apporter un kayak prêt à peindre et pour quelques euros le carrossier met un dernier coup de peinture sur le bateau dans sa cabine de peinture.

Matériel :
Ponceuse excentrique c’est mieux
Disqueuse équipée d'un plateau de ponçage et d’un variateur c’est mieux
Disque gros grains (entre 16 et 40) pour dégrossir puis 80 et 120 pour le reste
Acétone
Ciseaux
Pinceau ou rouleaux type patte de lapin (idéal pour appliquer la résine)
Epandeur
Récipient pour résine, mastic et gelcoat.
Ruban adhésif
Résine polyester ou époxy
Durcisseur polyester type mec ou durcisseur époxy
Mastic sous ligne flottaison et son durcisseur
Gelcoat et durcisseur ou peinture époxy et durcisseur
Tissu « mat » (150g/m2)
Tissu « roving » ( de 150 à 300g/m2)
Tissu d’arrachage (tissu polyamide qui sert à plaquer les couches entre elles et à faire une surface plus propre à la fin)
il sera retiré avant d’appliquer le mastic et la peinture

1ere étape : ponçage
Si on peut on répare par l’intérieur et on fait du mastic à l’extérieur
Bien dégager la zone pour avoir une structure saine et une zone d’accroche de la résine
Il faut retirer absolument tout le gelcoat ou la peinture avant d’appliquer la résine et le tissu sur la zone à réparer
Nettoyer avec de l'acétone
Placer les scotchs à peindre

Réparation kayak fibre

2ème étape : tissus et résine
Découper les tissus (mat et roving)
pour roving, enlever prévoir dimension, enlever une fibre et couper au ciseau.
Préparer la résine, ajouter durcisseur
2 à 4% si polyester et un volume pour trois volumes si epoxy : obligatoire voir fiche technique des produits
Temps de travail = environ 20 minutes pour la résine polyester et 2 h pour l’époxy à 20 degrés
Appliquer une couche de résine, puis mat, roving, mat, roving pour la polyester
et directement les couches de tissus roving pour l’époxy puis ensuite le tissu arrachage que vous lisserez bien pour faire sortir les bulles
Les tissus doivent devenir transparents si ils sont bien imbibés
On prépare environ autant de résine que le poids du tissus à imprégner
Exemple 200 grammes de tissus s’imbibe avec 200 grammes de résine .
Laisser durcir
Enlever tissu d’arrachage
Poncer

Réparation kayak fibre

3ème étape : mastic
Préparer mastic + durcisseur
Appliquer avec épandeur
Laisser durcir
Poncer
On doit être au même niveau que le gelcoat en place
On peut poncer avec des papier gros puis de plus en plus fin

Réparation kayak fibre

4ème étape : gelcoat, finition
Préparer gelcoat et durcisseur (2 à 4 %)
Appliquer (pinceau, rouleau ou pistolet)
Laisser durcir
Poncer (papier fin à l’eau, 400/600)
Lustrer
On peut aussi appliquer une peinture époxy
Si petits creux sur coque (gelcoat), traiter avec mastic (pour boucher) et gelcoat (finition)
Si trou, traiter des 2 côtés
Trou dans caisson, passer carton et ficelle pour créer un fond avant application tissus et résine.

Publié dans Matériel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre 22/07/2015 21:20

super ton compte-rendu pascal et grand merci a hugues pour les infos.

jean 21/07/2015 18:38

Apres lecture plus attentive je vois que c'est bon je peux me faire du rase cailloux sans crainte ! Merci
Hugues

jean 21/07/2015 18:27

’au prochain article je vais pouvoir me faire une nouvelle petite fortune de mer pour mettre en pratique
.la réparation carbone kevlar !! Vivement la suite.