11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 20:50

Symposium international de kayak de mer  - 23 au 25 mars 2013 - Llança (Espagne)

 

Hugues nous a proposé cette année une idée géniale : participer au Symposium international de kayak de mer, organisé par Pagaia, le plus grand club de kayak d'Espagne, situé à Llança, aux portes du Parc National du Cap de Creus.

Treize kayakistes du club vont adhérer au projet :

Marie-Jo, Jean-Yves, Léna, Anne-Marie, Christine, Annick, Julien, Karine, Yvette, Armelle, Robert (accompagné de Mado), Pascal et bien sûr, Hugues.

Béatrice, du club de Quimperlé, se joint à la joyeuse troupe.

 

L'album photos est consultable ici (et dans la rubrique Albums Photos)

Remorque.jpg

 

L'aventure commence le jeudi 21 mars en soirée, par le chargement de la remorque, prêtée par le club de Plouhinec.

Chaque binôme constitué s'applique à bien fixer ses bateaux. Sangles, élastiques, bouts ou mousses, tout est mis en oeuvre pour assurer l'attelage et qu'aucun kayak ne bouge.

 

Julien, Karine, Yvette, Béatrice et Pascal se retrouvent chez Marie-Jo et Jean-Yves.

Rejoints par Anne-Marie, Christine et Hugues le lendemain matin, le convoi, constitué de deux minibus, prêtés par les mairies de Plouhinec et d'Audierne, et de la remorque, quitte Guillers-sur-Goyen vers 10h45.

Pause.jpgNous récupérons Annick, Armelle et Léna à Quimper vers 11h30...et cap au sud !

Le voyage se déroule sans encombre, les changements des chauffeurs et des co-pilotes s'effectuent régulièrement.

13h00 : pique-nique sur l'aire de Marzan

17h30 : plein de gazole sur l'aire de Saugon.

Nous arrivons à Llança samedi  vers 1h00 du matin...merci le GPS !

 

Robert et Mado, partis avec leur voiture, nous rejoindrons dans la journée.

 

 

Trajets :

 

- Aller : départ de Guillers-sur-Goyen le vendredi 22 mars 2013, 10h45

  Carte-trajet.JPG

 

Camping.jpg

Nous sommes accueillis au lycée de Llança.

Nous plantons nos tentes sur les espaces verts de l'enceinte et nous nous couchons vers 2h00.

La cour du lycée accueille les véhicules, remorques et camping-cars.

 

 

 

 

 

 

 

Logo-symposium.JPG

 

"Le symposium a pour objectif d'offrir un lieu d'apprentissage et de partage des connaissances et expériences avec pour dénominateur le kayak de mer.

Cette V édition est centrée sur les aspects techniques, de navigation et de sécurité, qui forment la base de notre activité, mais propose aussi une approche et une  découverte des valeurs naturelles de l'environnement, de la richesse et de la biodiversité qui s'y trouve et qu'entre tous il nous revient de préserver." (Comission Symposium 2013)

 

 

 

 

 

 

 

 

Samedi 23 mars :

 

Coach.jpgL'ouverture du symposium commence à 9h00 par un débrief dans lequel sont exposés, dans les quatre langues officielles (catalan, espagnol, anglais et français), l'organisation, les ateliers, la logistique et la présentation des instructeurs.

 

Hugues en compagnie de Jeff Allen, Nigel Dennis, Urs Steiner, Phill Clegg, Phil Hadley...et bien d'autres illustres noms du kayak mondial...quel fierté pour le club de Plouhinec !

 

 

 

 

Pendant 3 jours, des ateliers sont proposés aux participants, coachés en plusieurs langues par les meilleurs instructeurs mondiaux de la discipline.

Chacun s'inscrit dans 4 ateliers (un le samedi, deux le dimanche et un le lundi), choisis dans la liste ci-dessous :

 

Découverte du kayak de mer
Initiation au kayak de mer. Apprendre à embarquer, débarquer, connaître les différents éléments du kayak, tenir sa pagaie, diriger le kayak, différentes techniques de propulsion, freinage, etc.

Instructeur personnel
Un instructeur personnel afin d’identifier d’éventuelles corrections à apporter dans la technique utilisée, ainsi que de l’adéquation de votre matériel.

Techniques face au vent
Apprentissage et perfectionnement des techniques, ainsi que la théorie nécessaire afin de tirer un meilleur profit en situation de vent. Comment faire virer son kayak, comment maintenir une trajectoire, etc.


Résolution d’incidences
Comment intervenir en situation d’incident, comment évaluer et réaliser une récupération. Comment débarquer quelle que soit la situation et réaliser des remorquages sécurisés.

Récups assistées et auto récups
Apprentissage et perfectionnement des récups et auto récups. Travail des récups en T, en X, récup esquimale, réentrée, etc.

Réparation du kayak en haute mer
Réparation et résolution de problèmes sur le kayak en haute mer. Comment appliquer la meilleure solution et utiliser les matériaux de réparation d’urgence.

 Rase cailloux
Apprentissage et perfectionnement de manœuvres destinées à jouer entre les rochers. Apprendre à interpréter la mer et à en tirer profit.

Pêche
Apprentissage des techniques de pêche, matériel à avoir et comment l’utiliser, comment trouver les meilleurs coins de pêche.

Réparation de kayak
Réparer une fissure, un trou dans la fibre ou dans le plastique. Atelier hors de l’eau.

Typologie de kayaks
Aide afin de comprendre les formes et différentes constructions de kayaks. Découvrir les utilités, les avantages ou inconvénients de chacun d’eux.

Le kayak et votre corps
Découvrez quelle partie de votre musculature est le plus utilisée en pagayant, comment la protéger et la travailler afin de prévenir de possibles lésions.

Préparation d’une traversée ou expédition
Aspects pratiques pour préparer une petite ou grande expédition, matériel à utiliser, comment le ranger, l’indispensable, etc.

Navigation
Apprendre à lire et utiliser une carte nautique, comment calculer un cap, comment calculer les horaires de départ et retour lors d’une sortie, quels paramètres à tenir en compte, etc.

Conduire un groupe
Apprendre les principaux aspects nécessaires à la conduite d’un groupe, évaluation des risques, résolution de problèmes de manière efficace, savoir se placer parmi le groupe, etc.

 

 

Pagaie europeenne  ep

Techniques et manœuvres 
Apprentissage et perfectionnement des techniques permettant de contrôler et de manœuvrer le kayak plus aisément. Nous travaillerons les virages, appuis, écarts, appels, etc. 

Niveau initiation et perfectionnement.

Esquimautage pagaie européenne 
Apprentissage et perfectionnement des différents esquimautages avec pagaie européenne.
Niveau débutant et confirmé.

Pagaie et ergonomie
Etude de votre style de propulsion et de la pagaie que vous utilisez, comment évoluer, quels modèles de pagaies utiliser afin d’accroître votre efficacité.
Tous niveaux.

 

Pagaie groenlandaise  gp

Introduction a la pagaie groenlandaise
Initiation avec une pagaie groenlandaise, technique de propulsion, extension et introduction à d’autres techniques.
Niveau débutant.

Techniques et manœuvres avec pagaie groenlandaise  
Apprentissage et perfectionnement des techniques permettant de contrôler et de manœuvrer le kayak plus aisément. Nous travaillerons les virages, appuis, écarts, appels, etc.
Niveau initiation et perfectionnement.

Techniques de pagaie avec pagaie tempête  
Pagayer avec une pagaie tempête, travail de propulsion et autres gestes techniques.
Tous niveaux.

Esquimautage avec pagaie groenlandaise  
Apprentissage et perfectionnement des différents esquimautages avec pagaie groenlandaise
Niveau débutant et confirmé.

 

 

 

 

Atelier Introduction a la pagaie groenlandaise (samedi)

joanramon.jpgNous sommes répartis en plusieurs groupes, en fonction des langues parlées.

Notre instructeur est Joan Ramon Pros, un catalan qui vit les techniques groenlandaises  comme une vraie philosophie de vie.

Joan est très zen et sait nous convaincre de l'utilité de ces pratiques, pour notre bien-être.

Les pagaies groenlandaises sont fournies, ce qui nous permet d'en tester plusieurs.

Il nous explique aussi l'origine de telle ou telle technique, par exemple le fait de pagayer "bas" car les Inuit évitaient ainsi de perdre de la chaleur au niveau des aisselles.

 

Chez les Inuit d’autrefois, le kayak était tout autant un instrument de vie que de mort. En effet, son utilisation était essentielle pour se nourrir mais le manque d’habileté du chasseur pouvait aussi signifier sa mort s’il chavirait. Les Inuit ont donc mis au point des techniques qui assurent une maîtrise presqu’absolue du kayak. Aujourd’hui, on pratique la technique groendlandaise pour sa sécurité et aussi pour son plaisir.

La clé de voûte de la technique groenlandaise est la pagaie groenlandaise (G.P en anglais)
Effilée, légère, souple et très intuitive dans son utilisation elle permet une très grande variété de manœuvres. On la fabrique généralement soi même à partir d’un 2X4 ! Les dimensions anthropométriques garantissent une confection unique et optimale pour chaque kayakiste.
Au premier coup d’œil ce qui frappe c’est l’étroitesse et l’allongement des pales. Cette caractéristique rend la G.P extrêmement hydrodynamique. De plus, les deux pales sont orientées dans le même axe.
Fabriquée exclusivement de bois, et tout d’une pièce, la G.P possède un degré de flottaison inégalé. Les amateurs sérieux vont même jusqu’à fabriquer leur propre kayak (qajaq, en Inuktituk groenlandais) selon une méthode traditionnelle sans clous, vis ni colle. S’y ajoute parfois le vêtement traditionnel qui combine jupette et anorak: le tuiliq.

 

Les manœuvres groenlandaises quant à elles sont très variées. On peut exécuter toutes les manœuvres apprises avec une pagaie Euro (conventionnelle). Mais c’est là que s’arrête la ressemblance: la technique groenlandaise permet un éventail renversant de trucs, appuis, godilles et esquimautages. Toutes ces manoeuvres d'esquimautage s’apprennent facilement et la courbe de progression est souvent étonnante . A partir de deux esquimautages de base, plus de 35 variations peuvent être pratiquées. On en fait un jeu aquatique unique dans lequel se manifeste l’agilité du kayakiste.

 

Christine.jpgLors de cet atelier, Christine voulait absolument être sauvée par les beaux mâles de la flotte catalane.

Elle s'est donc arrangée pour sortir l'un de ses cale-pieds de son rail.

Un zodiak de SK-Kayak l'a donc prise à son bord, afin d'effectuer la réparation.

Bravo Christine....pari tenu !!!

 

 

 

 

 

Atelier-1.jpgNous naviguons vers la côte sud de Llança, en réalisant différents exercices pour se familiariser aux manoeuvres groenlandaises.

 

Après un pique-nique sur la plage de Llança, l'après-midi est consacrée aux virages, aux appuis et aux appels, ainsi qu'au maniement de pagaies tempête.

 

 

 

 

 

Garage-kayak.jpgL'atelier se termine vers 17h00. Les kayaks (plus de 200 pour l'ensemble des participants) sont stockés au club de kayak, face à la plage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reception-mairie.jpgEn soirée, tous les participants sont invités par le maire de Llança.

Discours, projection de films et buffet sont au programme.

Lors de celui-ci, Annick se fait expliquer les différentes appellation du "porron".

 

Le porron appartient à la famille des biberons. Mais il s’agit là d’un biberon pour adulte car il contenait la plupart du temps du vin !

Savant mariage entre une bouteille et un biberon donc, le porron tire ses origines des régions espagnoles d'Aragon et de Catalogne. C’est un contenant utilisé dans toute l’Espagne et le Sud de la France.

Son nom est aussi tiré de l’espagnol : il se nomme « porró » en catalan et « porrón » est son nom espagnol commun à tous et utilisé aussi dans le Sud de la France, région dans laquelle il se trouve exclusivement. Francisé, il devient « porron » sans accent et parfois il est écrit « poron ». Dans certaines régions, il est aussi nommé « pouron ».

Par erreur, le porron est parfois nommé gargoulette : leur mode d’usage est identique mais leurs formes diffèrent.

 

Le porron est une verseuse traditionnelle pour le vin.

Telle une bouteille, le porron est muni d’une ouverture centrale droite, s’appelant le goulot comme pour une bouteille. C’est par cet orifice que l’on remplit le récipient et il peut être fermé par un bouchon de liège. Le grand goulot s’utilise aussi pour remplir les verres des moins téméraires !

Le porron se reconnaît aisément car est muni d’un étroit goulot latéral, qui part généralement de la base de la bouteille. Ce goulot, large au départ, se rétrécie considérablement à la fin, pour n’être d’une toute petite ouverture finale. Il n’y a donc qu’une faible quantité de vin qui s’écoule de ce petit bec, pour mieux en apprécier la saveur !

Le corps est piriforme (en forme de poire),  parfois aplati pour une meilleure prise en main.

Le biberon peut comporter une anse verticale sur le côté

 

Il permettait de transporter du vin aux champs ou sur n’importe quel lieu de travail.

Convivial et festif par essence, il permettait de boire sans verre, tour à tour.

Le mode d’emploi est très simple : il faut d’abord approcher le petit bec de la bouche, incliner le porron sensiblement pour que le vin s’écoule. Lorsque le pli est pris de déglutir en même temps que le vin coule, la tradition veut qu’il faille éloigner son bras, jusqu'à ce qu’il soit totalement tendu, tout en inclinant sa tête pour ne pas arroser sa chemise !

Pour cesser de boire, il faut à nouveau approcher le fin verseur de sa bouche et remettre droit le porron.

 

 

Dimanche 24 mars :

 

Deuxième jour de symposium, nous commençons à prendre nos marques.

Seche-linge.jpgLa remorque nous sert à sécher nos vêtements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, nous sommes inscrits sur 2 ateliers, un le matin, et un l'après-midi.

 

 

Atelier Techniques et manœuvres avec pagaie groenlandaise

 

jerome.jpgmarc.jpg  Nos deux instructeurs sont Marc Martin et Jérôme Leray

 

 

C'est intéressant pour nous de revoir les techniques travaillées la veille, avec des instructeurs différents.

Nous pratiquons les exercices dans la houle, au nord de Llança.

 

Atelier-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier-2-pluie.jpg

Nous travaillons les virages, appuis, écarts, appels, etc


L'atelier se termine sous une pluie battante, qui envahit rapidement les rues de Llança...impressionnant !

 

 

 

 

 

 

 

 

  Pique-nique-garage.jpgNous mangeons notre pique-nique devant la porte d'un garage, à l'abri d'un balcon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'après-midi, nous passons dans un autre atelier.

 

 

Atelier  Esquimautage avec pagaie groenlandaise 

 

Eskimo.jpgNos deux instructeurs sont Jérôme Leray et Joan Ramon Pros.

Nous sommes plusieurs à réussir quelques esquimautages avec cette pagaie étonnante, alors que nous n'avions pas la même réussite avec la pagaie européenne.

Cette séance finira de convaincre complètement quelques-uns d'entre nous d'adopter la pagaie groenlandaise.

 

 

 

 

 

 

 

En soirée, les organisateurs nous proposent un diner dans le gymnase du lycée.

Les bénévoles y seront mis à l'honneur, ils le méritent largement !

L'ambiance est excellente, le groupe de Plouhinec assure !

 

Poron AnnickPlusieurs s'essaient au "porro", avec plus ou moins de bonheur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repas symposiumLe repas est délicieux, nos amis nous font déguster des spécialités locales.

Au menu :

- Pois chiches à la mode bruxelloise

- Veau à l’ancienne accompagné de riz et de salade

- Brownie de l’Emporda au ratafia et noisettes grillées (la ratafia est une boisson alcoolisée à base de plantes de L’Emporda)



KelmatEn digestif : un Cremat dont voici la recette (merci José !)

Ingrédients pour 8 personnes :

1 litre de rhum, 50 grs de sucre, 1 bâton de cannelle, le zest d’un demi citron, une dizaine de grains de café

 

Recette :

Dans un récipient en terre cuite verser tous les ingrédients avant de l’enflammer.

A l’aide d’un louche à long manche, prélever du liquide que l'on laisse retomber dans le récipient depuis une certaine hauteur (attention à ne pas se brûler).

Après une quinzaine de minutes, lorsque le liquide s’est réduit d’un bon tiers, goûter, puis éteindre les flammes en recouvrant le récipient, avant de servir immédiatement.

Si le goût d’alcool est trop prononcé laisser brûler plus de temps.

Pour lire la suite et la fin de cette histoire, passer à l'article Symposium 2013, chapitre 2.

A suivre... 

 

Partager cet article

Published by yanike-kayak - dans Rando Méditerranée
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Randonnées kayak : les balades de Yanike et de Rabiou II
  • : Ce blog historise les compte-rendus des randonnées réalisées par deux kayaks "Lettman Aurora". En novembre 2012, Yanike a été remplacé par un modèle Tiderace Xplore M.
  • Contact

Visualisation de l'album photos

A partir d'une photo, cliquez dessus pour l'agrandir. Vous avez alors accès à l'ensemble des photos de l'album courant. Le défilement se fait avec les flèches gauche ou droite du clavier, ou en cliquant sur les chevrons à gauche ou à droite de la photo. Pour les articles les plus anciens, les albums photos apparaissent ci-dessous dans la partie droite du blog, rubrique "Albums photos"

Recherche

Catégories

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog