La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Publié le par yanike-kayak

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse.

19 septembre : Propriano Campomoro, et retour sur Quimper

Texte et photos de Jean Drouglazet.

 

 

Vers 14h 30 nous quittons ORTA PORTO pour rejoindre PROPRIANO

Et c'est Jean qui reprend le volant, réempruntant la périlleuse mais si belle route des Calanche, bientôt relayé par Julien.
Nous allons directement au camping Milella à Propriano où Mado et Robert ont retenu un bungalow pour leur semaine de vacances
Nous aurons le temps de faire quelques vivres avant la nuit et de profiter du magnifique coucher de soleil sur le golfe du VALINCO par dessus les grilles du super marché !

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Et la soirée sera  chaleureuse comme toujours !

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

20 septembre : Propriano - Campomoro - Propriano

Je me lève très tôt et en profite pour marcher 500m jusqu'à la plage du Baraci au fond du golfe

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Au retour les copains émergent; le camping est confortable et le personnel serviable et amical

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

On profite du confort douches et sanitaires.
L'objectif aujourd'hui est d'aller en fourgon jusqu'à Campomoro et de naviguer au delà de la pointe
la navigation se fera en 2 étapes 

 

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

mais ça ne sera pas le but pour tout le monde; d'autres veulent marcher de ce côté et faire plage.
Julien nous emmène en fin de matinée; l'arrivée à Campomoro est un peu difficile car il n'y a pratiquement pas de parking ! On se gare finalement à l'entrée d'une résidence en allant sur la pointe où on trouve une mise à l'eau plutôt enrochée mais ça ira

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

On décide de casser la croûte avant le départ
et nous sommes 5 à choisir la pagaie:Anna, Annick, Jean, Jean-Yves et moi

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

on retrouvera les autres sur la plage.
de ce côté la mer est calme et transparente

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

au delà de la pointe  un peu plus agitée

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

puis bientôt une plus forte houle plaisante à chevaucher

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Au bout d'une heure environ nous choisissons de rebrousser chemin en contournant les rochers de la pointe bénéficiant de jolis  surfs

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

puis nous prenons la direction de la plage

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

où Anna va s'arrêter pour rejoindre les autres qui, en fait de marche, se sont contentés de farniente bains de mer et de soleil !

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Annick, Jean-Yves, Jean et moi nous nous proposons de rentrer sur Propriano par la mer en longeant la côte ce qui devrait nous prendre environ 2 heures

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Effectivement vers 15 heures nous atteignons le port

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

et nous en faisons le tour avant de trouver une cale de débarquement

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

au delà du port de plaisance que j'explore aussi 

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Le contact avec les autres membres de l'équipe ne va pas être immédiat et ils auront un peu de mal à nous retrouver; la circulation sur Propriano n'est pas des plus commodes.

Au supermarché on va retrouver avec plaisir la dynamique Mado et sa nièce, Robert et Jean Yves sont restés au camping à nous attendre !
Mado et Robert seront nos hôtes ce soir

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

et c'est encore une bien belle soirée...pas trop arrosée comme de coutume !!!

21 septembre : jour du départ

L'aventure va prendre fin, Nous sommes un peu nostalgiques de ces journées extraordinaires que nous avons vécues mais it' is the live

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Nous passons la matinée à faire nos préparatifs, nettoyer le fourgon, ranger au mieux les bagages.
Nous réglons le camping et obtenons l'autorisation de ne partir qu'à 14h après avoir déjeuné

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

A quelques minutes du départ nous vérifions les feux et, catastrophe, les feux de la remorque ne fonctionnent plus...Damned ! Chacun y va de son hypothèse, de sa proposition...
Après avoir branché la remorque sur le véhicule du propriétaire du camping, le diagnostic tombe, c'est pas la remorque, c'est sans doute un fusible dans le fourgon.

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Le garage près du camping refuse de nous prendre en charge; on décide de se présenter quand même à l'embarquement

Sur le parking Jean et Jean-Yves vont encore s'efforcer de trouver la solution mais peine perdue, rien à faire.

Nous autres sommes partis en ville faire quelques dernières courses.
Vers 17h 30 on se présente au départ

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Les piétons embarquent les premiers 

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

nous montons sur le pont arrière et regardons le déroulement de l'embarquement des véhicules et des camions et remorques

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Au bout d'une heure le fourgon est avalé  dans les entrailles du KALLISTE

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

(c'est le nom de la Corse dans l'Antiquité : c'est le premier bateau de la compagnie Méridionale construit en 1993,, 165 m de long 44 membres d'équipage, 500 passagers, 160 voitures)  et nos amis nous rejoignent sur le pont arrière,

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Nous avons un magnifique coucher de soleil 

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

vers 19h on appareille

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Nous irons nous restaurer au snack et trouverons refuge sur les sièges et les moquettes du salon bar pour la nuit qui sera plutôt bonne.

 

 

22 septembre : Marseille puis trajet retour

 

Avant les premières lueurs du jour, je suis sur le pont, Marseille au loin, un autre bateau sur tribord arrière

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

nous allons rentrer au port par la gauche alors que nous étions partis par la droite.
Le jour se lève et c'est la magie du voyage qui opère cette fois, le retour, moment suspendu

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Nous avons petit déjeuné et sommes impatients de toucher terre

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Dès la sortie de la gare maritime

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

nous prenons la direction d'un FEU VERT repéré par Anna et Julien sur leur smartphone

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

On va avoir quelques difficultés à y accéder du fait de la hauteur de notre remorque : mais peine perdue ils ne peuvent rien faire et nous adressent à un spécialiste sur la route d'Aix en Provence !!!

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

et là on détèle pour finalement s'entendre dire qu'il y a pour au moins deux heures de boulot sans être sûr du résultat !!!

Tout le monde est pressé de rentrer et l'ingéniosité de quelques éléments du groupe va faire des miracles et surtout une idée ,,, LUMINEUSE !!! Nous prenons cette fois l'autoroute passant par Narbonne Toulouse Bordeaux Niort Nantes...

Nous relayant tout au long des plus de 1200km de la route du retour ,nous arriverons à Quimper vers 3h le matin du 23 09, fourbus mais ravis.
Nous nous retrouverons dans la matinée chez Marie-Jo et Jean-Yves pour le point final de cette histoire sympa. Petit déjeuner,  débarquement du matériel,nettoyage et vérification du fourgon et de la remorque et les comptes dont nous n'avons pas besoin pour être  et rester bons amis

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11
La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Epilogue :

 

Ici se termine une petite aventure dont nous avions rêvé et que nous avons intensément vécue soudés par notre passion commune  : LE KAYAK.
Nous étions 9, entre 38 et 70 ans, avec sûrement des attentes et des aspirations différentes, des conditions physiques et des possibilités différentes, mais il n'y eût jamais de heurt ou de mot troublant notre entente qui fût amicale et respectueuse de chacune et de chacun.
Merci à Julien, Karine et Yvette qui ont monté le projet avec minutie et rigueur, et qui avec Jean- Yves et Marie -Jo, Anna, Annick et Jean ont été des compagnons de voyage gais, drôles, chaleureux et motivés.

 

                     Vive la CORSE,
                         Vive la BRETAGNE
                             et Vive le KAYAK

La joyeuse équipée de 9 kayakistes finistériens en Corse - Chapitre 11

Au plan pratique :

Nous avons bivouaqué 12 fois

Nous avons dormi au camping 8 fois :  Ras le bol à Olmetto, A Marina à Calcatoggio,E Gradelle à Osani,Milella à Propriano

Nous avons pu nous approvisionner régulièrement en vivres frais sans soucis à Porto Vecchio à Bonifacio à Propriano à Ajaccio et à Porto

Dans les campings il y a généralement de petites épiceries où l'on trouve les produits de première nécessité,

Les campings étaient aussi très appréciés pour les sanitaires

Pour les portables très utiles pour la météo capricieuse nous avions des batteries solaires et des chargeurs solaires performants qui nous ont aussi permis de recharger les appareils photo,

Nous avons fait 3500 km avec le fourgon qui nous a été très utile car nous avons pu facilement nous déplacer sur des secteurs non prévus en fonction des conditions météo d'autant que le stop a très bien marché pour les navettes,( nous avions imaginé pouvoir passer  en ferry avec nos seuls kayaks chargés) et du coup nous avons pu faire un best of des sites corses !

 

Vivement le prochain voyage....en Corse.

 

Fin de l'aventure.

Publié dans Rando Méditerranée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jef 10/12/2017 17:59

top le récit et les photos ! J'adore la photo d'Annick qui époussette les chaussures d'un kayakiste allongé dans le fourgon. Mais ce serait réducteur de rester là dessus. C'est un magnifique périple auquel vous avez participé. Vive le kayak !