CK/mer : 7ème rencontre internationale - Landrellec - Chapitre 3

Publié le par yanike-kayak

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Mardi 23 août 2021

Plusieurs propositions de navigations sont proposées aujourd'hui.
Jérôme nous invite à l'accompagner jusqu'à l'embouchure du Léguer.
Le départ se fait de la plage du port de Landrellec.
Un petit chariotage est nécessaire pour amener nos kayaks du camping à la plage.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous mettons cap à l'ouest et passons au nord de l'île Grande.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous virons vers le sud à la pointe de Toul ar Staon.
Nous observons quelques ruines, qui résistent encore au vent et aux embruns.
Au 19ème siècle, des goémoniers construisent ici une maison.
Vers la fin du 19ème et jusqu'au début du 20ème siècle, des carriers, qui participent à l'extraction du granit de l'île, l'utilisent comme abri.
Le granit est extrait à même l’estran ou dans des carrières plus à l’intérieur de l’île. Il est débité sur place en blocs plus ou moins grands pour être utilisé en pavés, en bordures de trottoirs, ou pour être transformé en quais, en phares, en viaducs, en églises et autres constructions variées.
On en retrouve en Bretagne bien sûr (le viaduc de Morlaix, la gare et l’aqueduc de Saint-Brieuc, le phare des Triagoz face à l’Ile Grande, les quais du port de Lorient…), mais aussi dans le reste de la France (des pavés ou bordures de trottoirs pour Paris, Caen, Lille… des pierres pour le port de Granville ou de Rouen…).
Dans les années 1930, cette construction est transformée en auberge de jeunesse.
Mais durant la seconde guerre mondiale, les artilleurs allemands la détruisent en grande partie en s’entraînant au tir depuis le port Saint Sauveur.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous empruntons le passage entre l'île Grande et l'île d'Aganton.
Au loin, nous apercevons l'ile Milliau.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

La cardinale de Karreg ar Merk.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous approchons de l'île Milliau.
Nous laissons à bâbord la plage de Pors Termen à Trébeurden.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous voici à la pointe Est de l'île Milliau.
A bâbord, sur la presqu'île du Castel, un rocher remarquable, sculpté par les éléments et qui a la forme d’un personnage au sourcil ombrageux, a été baptisé "rocher du père Trébeurden"

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous poursuivons au sud et prenons la direction de l'est en contournant la pointe de Bihit.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous longeons la côte au sud de Trébeurden.
Un énorme rocher se dresse non loin de la côte, c'est Roc'h a Vignon, appelé aussi la Roche mignonne.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous faisons une halte sur la plage de Mez an Aod pour pique-niquer.
Les pratiquants du naturisme se retrouvent sur une partie de la plage.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous repartons vers l'embouchure du Léguer, en passant la pointe Servel.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous n'avons pas assez d'eau pour remonter la rivière, nous faisons demi-tour.
Nous apercevons la coupole écarlate du phare de Beg Léguer.
"Beg" en breton signifie bouche, embouchure, l'endroit où se jette la rivière dans la mer.
Il n'est pas très haut puisqu'il culmine à huit mètres de haut, mais à soixante-trois mètres au-dessus du niveau de la mer.
Il a été construit en 1884. Le dernier gardien de phare l'a occupé jusqu'en 1988.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Le vent de nord-ouest forcit. Nous entamons le chemin du retour le long de cette côte rocheuse.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Passée la pointe de Bihit, nous longeons l'île Milliau par l'ouest.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous nous rassemblons, avant d'entamer la traversée vers l'île de Molène.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Petite pause à Molène, afin d'être abrité du vent.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous traversons vers l'île Fougère, puis passons au sud-ouest de l'île Losquet, pour ensuite atteindre la pointe des Peignes.

CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3
CK/mer : 7ème rencontre internationale  - Landrellec - Chapitre 3

Nous réalisons ensuite une navigation vers le plateau rocheux du Corbeau, dans une mer agitée et un vent soutenu.
Puis nous virons au sud-est pour passer au sud de l'île Morville et rejoindre la pointe de Landrellec.

Nous avons parcouru 16,93 milles nautiques.

L'ensemble du groupe est arrivé à bon port.
Pour certains, cette navigation un peu engagée était une première, ils étaient contents de l'avoir vécue.
D'autant plus que le vent a chassé les nuages et le soleil est réapparu dans l'après-midi, rendant encore plus beaux ces paysages rocheux.

A suivre ...

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonne journée de muscu pour moi . Lol
Répondre
P
Et tu n'étais sans doute pas le seul ;-)
Ce type de navigation permet aussi de progresser, et c'est ton cas, bravo !