Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Publié le par yanike-kayak

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver ...

Samedi 17 avril 2021

Les photos non signées Pascal J - Yanike Kayak sont de Jean Drouglazet.

La météo est clémente aujourd'hui, petit vent d'Est ce matin, qui tourne à l'Ouest cet après-midi.
Avec Jean et Serge, nous partons de la cale de Beg-Meil vers 10h30, direction Bénodet.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Avec le confinement, les plages de Beg-Meil sont désertes.
La cale et ses plates multicolores ont toujours leur charme sous le soleil.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Les plates, elles sont aussi présentes à la plage des Oiseaux.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous arrivons à la pointe de Beg-Meil.
C'est toujours un plaisir de naviguer dans ce dédale de rochers.
Les guetteurs du sémaphore veillent sur nous.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous voici devant la plage des Dunes ...
Nous avons maintenant le vent dans le dos.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

... puis celle de Kermyl.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous longeons la longue plage de Kerambigorn ...

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Le vent dans le dos, la houle dans le bon sens, la navigation est très plaisante.
Et cette eau couleur émeraude qui nous rappelle les tropiques ...

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Sur la plage de Cleut Rouz, des poteaux avaient été plantés pour ralentir l'effet des vagues sur le trait de côte.
Les tempêtes successives les hivers derniers ont eu raison de ce dispositif.
Cet hiver, la mer a passé par-dessus la dune, pour atteindre le marais de Mousterlin.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous arrivons à la pointe de Mousterlin.
La marée descend, nous trouvons un chemin parmi les rochers.
Quel calme ... et cette eau cristalline, un régal pour les yeux !

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Après la plage de Mousterlin, nous longeons la longue plage de Kerler.
 

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Au niveau du cordon dunaire de la Mer Blanche, nous apercevons 3 kayakistes qui viennent à notre rencontre : Jean-Jacques, Maurice et Pierre.
Jean-Jacques et Maurice sont partis de Quimper, Pierre de Pors-Meillou.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

A la pointe de Groasguen, à l'entrée du Letty, sur un banc de sable, nous retrouvons Lionel, qui est parti de Pors Kéraign.
Quelques minutes après, c'est François qui nous rejoint, en provenance de l'île Tudy.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous débarquons en face de la corniche de Groasguen pour pique-niquer.
Quel plaisir de retrouver les copains !

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Un kayak s'approche, c'est Pascal B, qui est parti de Bénodet.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous pique-niquons dans ce superbe endroit.
D'un côté, la longue plage de près de 4 km, face à l'océan, de l'autre, le marais et un pré-salé, séparés de la plage par un cordon dunaire.
Ici, un petit estuaire permet à la mer de pénétrer à l'intérieur des terres selon la marée et offre ainsi un paysage magique.
La zone est déserte, nous admirons et apprécions ce privilège.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Vers 14h00, la petite troupe embarque en direction de Bénodet.
Il y a très peu d'eau dans cette sortie de la Mer Blanche, mais c'est suffisant pour nos kayaks.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous passons la pointe Saint Gilles et nous dirigeons vers l'anse du Trez.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous voici devant la pointe du Coq
Quelques belles villas bordent la corniche (dont Le Minaret construite par le chirurgien Heitz-Boyer après un voyage au Maroc).
A tribord, la plage du Trez et ses cabines.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Devant nous se dressent 2 phares.
En arrière-plan, le plus haut, c'est le phare de la Pyramide.
Construit en 1872 , haut de 48 mètres, le phare tient son nom d’une pyramide de pierres, utilisée en alignement avec un rocher en forme de coq.
Il est automatisé depuis 1993.

Le plus proche de la rivière, c'est le phare du Coq.
Situé à l’embouchure de la rivière de l’Odet, il doit son nom à un rocher.
Ce dernier s’élevait à proximité jusqu’à la fin des années 60. Sous un certain angle il rappelait le profil d’un coq. Le rocher a aujourd’hui disparu.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous faisons une pause près de la balise "poule de l'Odet"
Le conseil municipal de Bénodet avait décidé d'appeler ainsi cette balise à l'embouchure de l'Odet car elle accompagne une autre balise : celle du Coq.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Il est temps de quitter les copains, dont une partie va remonter l'Odet.
Nous faisons demi-tour et revenons vers la pointe Saint-Gilles.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Jusqu'à Mousterlin, nous avons un vent de 3/4 avant, et une houle de travers.
A la pointe, la mer est plus plate et d'une belle limpidité.
Quel plaisir de trouver les passes dans ce labyrinthe de rochers.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous entamons la dernière ligne droite vers Beg-Meil.
Le vent est passé à l'Ouest et nous pousse.
La houle 3/4 arrière nous permet d'apprécier de beaux surfs, sur une eau aussi belle qu'aux Caraïbes.
Un régal !

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Une fois passé la pointe et le sémaphore, la baie nous offre de magnifiques couleurs.

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver
Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Nous arrivons à la cale de Beg-Meil vers 17h30.
Nous avons parcouru 14,97 milles nautiques.

Quelle superbe balade sous ce beau soleil.
Nous avons eu le plaisir de revoir nos copains, que nous ne voyions plus en ces temps de confinement.
Au grand air, dans des paysages désertés, nous avons apprécié la beauté des lieux, les couleurs ...
Vivement la prochaine rando ...

Et vive le kayak !

Beg-Meil - Bénodet : le plaisir de se retrouver

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Joel 22/04/2021 10:21

????