Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Publié le par yanike-kayak

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Samedi 6 mars 2021

Les photos non signées Pascal J - Yanike Kayak sont de Jean Drouglazet.

Le couvre-feu à 18h00 est toujours d'actualité, nous sommes donc limités dans nos randonnées.
Ce samedi, j'ai proposé un tour de la baie de Concarneau (partie nord), dans le sens horaire, en partant de la cale de Beg-Meil.
Jean, Lionel et Jean-Jacques ont répondu à l'invitation.
Le soleil est au rendez-vous, il fait froid (5 degrés), et le vent d'Est, plus fort que prévu (il va monter vite à force 4), nous donne un ressenti de température bien inférieur.
Nous nous équipons donc chaudement : chaussettes, gants, bonnet, 1ère couche en mérinos et combi sèche.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous embarquons vers 10h30, le vent génère un clapot qui demande un peu de vigilance.
Nous partons vers le nord, en suivant la superbe côte du pays fouesnantais, direction le Cap Coz.
Nous admirons les belles demeures qui bordent le littoral.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous arrivons devant la plage de la Roche Percée.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

puis celle de Bot Conan, où nous apercevons le château et le kiosque en bord de mer.
Le Château est une propriété privée appartenant à la famille Pollailon , héritiers du docteur Guyon.
C'est André Benac qui vit venir à Beg-Meil le Docteur Guyon , médecin du Tsar de Russie, qui acquit le domaine de Bot-Conan et y construisit le château en 1899.
La maison aux volets verts était la maison de bains.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Entre la pointe de Beg-Meil et la pointe du Cap-Coz, la côte se découpe en criques. Certaines s’étendent sur quelques dizaines de mètres, d’autres sont minuscules, blotties entre deux rochers.
Les Oiseaux, les Pyramides, Lanroz, La Roche Percée, Lantecoste ou encore Bot Conan, autant de noms enchanteurs que de criques intimistes.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

En s'approchant du Cap-Coz, nous constatons que de nombreux arbres ont été coupés, sans doute pour préserver la sécurité sur le sentier côtier.
En effet, les tempêtes de l'hiver ont abimé la côte, des morceaux de falaises se sont écroulés et des arbres sont tombés.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous sommes maintenant devant le Cap-Coz, nous longeons cette longue plage, avec un vent de face, jusqu'à la pointe.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous contournons la pointe du Cap-Coz, la mer, abritée du vent, devient plus calme.
Le petit port est très tranquille.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous poursuivons vers Port-La Forêt, la navigation est très paisible et agréable.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous rentrons dans Port-La-Forêt.
Ici, c'est le rendez-vous de tous les marins qu’ils soient plaisanciers, pêcheurs ou skippers professionnels s’entraînant dans la baie pour la course au large.
Le port compte 1130 places à flot.
En cette période, c'est plutôt calme, mais avec les beaux jours, il offrira un spectacle plein de vie et de mouvements.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Au fond du port sont basés les superbes bateaux de courses qui participent aux courses au large.
Nous repérons l'imoca Banque Populaire de Clarisse Crémer, qui vient de terminer le Vendée Globe.
C’est certainement le monocoque imoca le plus titré de sa génération : conçu en 2011 pour François Gabart, il termine quatrième de la Transat Jacques Vabre (avec Sébastien Col), puis remporte la transat retour BtoB avant de s’imposer sur le Vendée Globe 2012-2013, puis sur la Route du Rhum 2014.
Repris par Paul Meilhat, l’ex-Macif rebaptisé SMA connaîtra quelques déboires, mais après plusieurs podiums et victoires, le skipper de SMA conclut par une Route du Rhum 2018 victorieuse car le bateau est vendu à Banque Populaire.
Après sélection, Clarisse Crémer en est le skipper pour une sixième place au Brésil (avec Armel Le Cléac’h). Maintenu dans sa configuration d’origine, Banque Populaire X n’a donc pas de foils.
Clarisse termine le dernier Vendée Globe en 87 jours 2 heures 24 minutes et 25 secondes, elle franchi la ligne d’arrivée à la 12eme place et 1ere femme.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

D'autres bateaux de course sont aussi amarrés au ponton...

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous remarquons aussi une superbe goélette, la Niñita, c'est une réplique de la célèbre goélette américaine de course au large Niña, construite pour Paul Hammond qui participa à la course transatlantique de 1928 entre New York et Santander en Espagne.
Aux États-Unis Niña est considérée à juste titre comme le yacht le plus performant en course de tous les temps !
Niñita a été construite en 2004 pour Paul et Jenny Davies, les parents de la célèbre Samantha.
Ils y habitent à l'année en croisière.
Tout en régatant à deux pour leur propre compte (avec de bons résultats), ils accompagnent souvent leur fille aux départs et aux escales des courses.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous quittons le port, en passant devant le Rivage, nouvelle génération de navires rapides et silencieux.
En saison, de début avril à fin septembre, le Rivage assure les liaisons maritimes entre le continent et l’archipel des Glénan.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous naviguons vers le vieux port de la Forêt-Fouesnant.
Au début du 20ème siècle, il accueillait des pêcheurs de sardines et de maquereaux.
De vieux gréements y sont amarrés.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Sur le quai, nous apercevons l'oeil de Pierre Chanteau.
Un œil pour conjurer le mauvais sort. Dans l’antiquité, les marins peignaient de grands yeux à la proue de leur navire pour se protéger des risques de naufrage. Un rituel qui a inspiré ce plasticien breton. Pendant un an, il a incrusté sur les digues, les cales ou encore les jetées de 113 communes des yeux conçus avec des matériaux de récupération.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous revenons vers le Cap-Coz, laissant à tribord les Viviers de la Forêt, installés ici depuis 1948.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous longeons maintenant la plage de Kerleven.
Elle fait plus d'un kilomètre de long et est le lieu idéal pour la pêche à pied.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous entrons dans l'anse de Saint Laurent.
A l'embouchure, un camping du même nom borde la rive droite.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Ici, nous changeons complètement d'ambiance.
Calme, silence, sérénité, beauté de la nature, on se croirait au Canada !
Sur les rives boisées de hêtres, de chênes et de châtaigniers, on peut surprendre les aigrettes garzettes, les grands cormorans, les cygnes, les martin-pêcheurs...

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous naviguons jusqu'au fond de l'anse, et faisons demi-tour, en profitant d'un point de vue différent.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous accostons sur une petite plage rive droite, pour pique-niquer.
L'endroit est magnifique, très calme, bien exposé, à l'abri du vent et avec une belle vue sur la baie.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Après s'être restaurés, nous repartons vers le sud.
La navigation, sous ce beau soleil, est très agréable, la côte que nous longeons nous protège bien du vent d'Est.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous passons devant l'anse de Saint Jean, ambiance calme et champêtre.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous voici maintenant devant la plage de Kernous, appelée aussi "des 4 sardines".

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

C'est maintenant la plage des Sables Blancs qui se présente à bâbord.
Cette plage, bordée de belles villas, dont l'une fut la demeure de Georges Simenon, est aussi l'une des plus longues autour de Concarneau.

Georges Simenon a séjourné dans la villa aux tuiles rouges, à gauche sur la photo. Celle-ci fut construite en 1928 par un horloger-bijoutier de Concarneau, Albert Gloaguen, qui la destinait à ses trois fils.

Georges Simenon a séjourné dans la villa aux tuiles rouges, à gauche sur la photo. Celle-ci fut construite en 1928 par un horloger-bijoutier de Concarneau, Albert Gloaguen, qui la destinait à ses trois fils.

Devant nous un grand bâtiment blanc face à la mer, c'est la thalasso, qui a ouvert en juillet 2015.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

En longeant la côte concarnoise, notre objectif est de trouver l'oeil de Pierre Chanteau.
Nous avions déjà fait cette recherche lors de notre dernière balade dans le secteur le 2 janvier, mais sans succès.
Au bout de la plage des Sables Blancs, nous apercevons enfin l'oeil tant recherché. Il est fixé sur un mur à proximité d'une canalisation.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Jean débarque pour immortaliser ce moment, et pour l'ajouter à sa collection.
Lionel le rejoint.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous longeons la plage de Cornouaille et la plage des Dames...

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

...et passons devant la chapelle Notre Dame de la Croix, dont la flèche du clocheton fut abattue par l'ouragan en 1987.
A proximité se situe le phare de la Croix.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous entrons dans le port de plaisance et nous dirigeons vers la tour du Gouverneur et le beffroi de la ville close.
La marée est trop basse pour pouvoir passer en kayak sous le pont-levis.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

D'ici, nous avons une belle vue sur les remparts.
Ceux-ci entourent la Ville Close de Concarneau sur une longueur de 1 060 mètres.
On dénombre neuf tours et l'enceinte est percée de trois portes.
La porte principale, à l’ouest, donne sur la ville; la deuxième, située complètement à l’opposé, à l’est, est appelée « porte du Passage » (où on prend le bac du même nom) ; la troisième, au nord, ouverte seulement au XVIe siècle, est appelée la « porte aux Vins ».

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Jean et Jean-Jacques passent sous le pont-levis en effectuant un portage.
Avec Lionel, je fais le tour des remparts pour les rejoindre.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Au pied du Fer à Cheval

Au pied du Fer à Cheval

Au pied de la Tour aux Chiens

Au pied de la Tour aux Chiens

La porte et la Tour du Passage

La porte et la Tour du Passage

Au niveau de la porte du Passage, nous croisons le bac, qui assure la liaison entre le Passage Lanriec (place Duquesne) et la ville close.
Cette traversée de 200 mètres environs est la “PLUS PETITE CROISIÈRE DU MONDE” avec un trajet qui ne dure que 3 min.
Le bac électrique "Le Vachic" est un catamaran d'une capacité de 30 personnes, silencieux, il apporte également plus de confort aux usagers du fait notamment de l'absence de nuisances olfactives.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous rejoignons nos amis au pied de l'Hémérica, bateau de pêche reconverti en musée.
(cf son histoire dans les autres articles sur ce blog)

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous contournons à nouveau la Ville close pour sortir du port.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Un navire attire notre attention, c'est le Piedrabuena .
Premier des trois patrouilleurs hauturiers argentins construits par le groupe Piriou, il a été mis à l'eau le 1er octobre 2020.
Depuis notre dernière visite ici, des essais en mer ont été réalisés la semaine dernière.
Ce navire est spécialement adapté à la navigation dans les eaux glacées de l’océan austral, grâce à un renforcement de sa structure.
Il sera chargé de missions de sauvegarde maritime : secours en mer, immigration clandestine, police des pêches, lutte contre les pollutions, lutte contre le narcotrafic, surveillance maritime.
Ce patrouilleur (87 m de long, 14 m de largue) peut rester plus de trois semaines en haute mer, atteindre une vitesse de vingt nœuds et recevoir un hélicoptère.
Il peut accueillir un équipage de quarante personnes, et une vingtaine de passagers supplémentaires. Parmi les innovations, une mâture unique pour une couverture radar à 360°, une passerelle qui offre une visibilité à 360° ou encore un système de rampes permettant la mise à l’eau, en moins de cinq minutes, d’embarcations rapides.

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Nous quittons Concarneau et entamons la traversée vers Beg-Meil.
Nous avons le vent dans le dos et la houle favorable qui nous permet des petits surfs.
Sans forcer, nous mettrons 30 minutes pour rentrer.

 

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances
Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Sur la journée nous avons parcouru environ 13,6 milles nautiques.

Quand nous sommes arrivés à la cale ce matin, quelque chose dans nos têtes nous faisait penser qu'avec le froid et le vent, nous aurions été mieux au chaud à la maison.
Une fois sur l'eau, le plaisir a pris le dessus.
Quand, en fin de journée, nous faisons le bilan, nous réalisons que nous avons vécu une superbe balade, faite d'ambiances complètement différentes et de belles histoires.
C'est toute la magie du kayak !

Vive le kayak !

Baie de Concarneau nord : de multiples ambiances

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Joel 11/03/2021 19:51

Pascal: excelente artículo, una verdadera enciclopedia de tu blog. Los amigos argentinos estarán felices de ver su barco en imágenes