Ria d'Etel : Saint-Cado - Nostang - Saint-Cado

Publié le par yanike-kayak

Rando kayak Ria d'Etel, Saint-Cado - Nostang - Novembre 2012

Mardi 6 novembre : de Saint-Cado à Nostang, et retour

En cette belle journée de novembre,  Annick, Lena et moi décidons de naviguer dans la Ria d'Etel.
Le soleil est au rendez-vous, le vent est faible, le coefficient de marée est de 42 à Etel.

 

L'album photos est consultable ici (et dans la rubrique Albums Photos)

 

Maree.JPG

Distance parcourue : environ 17 miles nautiques.Carte.JPG

Nous partons de la cale de Saint-Cado à 9h20.
La marée est haute à 9h01 à Etel. Le retard de marée par rapport au port d'Etel est de 2h15 à Nostang.
Nichtarguer
Devant nous se dresse l’îlot de Nichtarguer, minuscule bande de terre sur laquelle est construite une jolie maison. C'était celle du gardien du parc ostréicole, construite en 1894. L’îlot de Nichtarguer s’appelait autrefois îlot Sterguer.

Pont-St-Cado.jpg
L’île de Saint-Cado est reliée à la terre ferme par une chaussée. La légende raconte qu’elle aurait été créée par le diable après négociation avec Saint-Cado, moine venu du Pays-de-Galles au VI siècle.
L’accord prévoyait en échange l’âme du premier passant, qui fut ... un chat ! L’île de Saint-Cado comporte une chapelle du XIIème siècle, à l’intérieur de laquelle se trouve le lit de Saint-Cado. La légende raconte qu’en se penchant dessus, on entend le bruit de la mer ... et cela guérit les sourds !
Fontaine-St-Cado.jpg
Après avoir passé sous le pont de Saint-Cado, nous longeons l'île jusqu'à la fontaine, datant du 18ème siècle.
L'eau de la fontaine aurait des pouvoirs contre les rhumatismes, les maladies cutanées et la surdité.
Nous naviguons vers l'île du Petit Niheu, puis longeons l'île des Moines.Reflet.jpg

Le paysage est magnifique. L'absence de vent transforme le plan d'eau en un gigantesque miroir dans lequel se reflète chaque îlot.
Cet environnement est un petit paradis pour les oiseaux.
Les seuls êtres vivants qui nous accompagnent ce matin sont les hérons, les aigrettes, les sternes, les goélands, les cormorans et autres oies bernaches, ainsi que quelques poissons intrépides qui sautent par-dessus nos kayaks !
Nous poursuivons notre route vers l'anse du Moustoir, en passant devant plusieurs exploitations ostréicoles.
Nous revenons ensuite vers la pointe de Beg  Lannec et le village de la Forest, dans lequel, en 1795, le chouan Georges Cadoudal se fait soigner d'une blessure à la jambe, suite à un coup de fusil lors d'engagements à Grand-Champ et à Pluvigner.
Après avoir passé la pointe de Kerantreh, nous laissons la pointe du Verdon à tribord, pour remonter dans la rivière de Nostang.
Riviere-Nostang.jpg
Le paysage est très verdoyant, composé de forêt, de cultures et de marais.
La navigation consiste à repérer le chenal et à le suivre.
Des bidons rouges à la suface de l'eau nous montrent le chemin pour ne pas nous envaser.
Avec la marée descendante, de grandes étendues d'eau laisse place à la slikke.
La slikke correspond à la partie de la vasière qui est recouverte à chaque marée. Elle est essentiellement composée de vases molles, d'apparence lisse et sans végétation. Elle est très riche de vie (vers, micro-algues, bactéries, etc...).
Le schorre est la partie haute de la vasière. Il n'est recouvert seulement qu'aux grandes marées. Il est stabilisé par une végétation qui supporte le sel.Nostang
Nous arrivons à Nostang, et faisons halte sur une petite plage de sable pour pique-niquer.
Celle-ci se situe devant des gites, fermés en cette saison.Chenal
Après le repas, nous entamons la navigation dans le chenal maintenant bien délimité.
Les nuages blancs ou gris dans le ciel bleu se reflètent dans l'eau, et nous offrent un tableau superbe et changeant.
 Nuage 2-copie-1 Ciel-noir-2-copie-1.jpg

Nous descendons la rivière jusqu'à la cale de Saint Cado, que nous atteignons vers 16h30.
La nature nous a offert aujourd'hui un superbe spectacle, et nous rentrons ravis de cette magnifique rando.

Nichtarguer-soir-copie-1.jpgSt-Cado-copie-1.jpg

Ria d'Etel : Saint-Cado - Nostang - Saint-Cado

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gisele 08/11/2012 11:48

salut, Armelle, Léna et Pascal,
les photos et annotations, absolument magnifiques et donnent une envie folle d'y participer prochainement. C-à-d. le petit - de ce rapport: pourrait-on y introduire le degré de difficulté, pour des
débutantes comme moi c'est plutôt important! A samedi, au club, cordialement Gisèle