Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Publié le par yanike-kayak

Kayakistes anglais en Finistère

Lundi 24 septembre 2018


Après un week-end mitigé côté météo, Dave et Marion, nos amis anglais, continuent leur découverte de la pointe bretonne (voir article précédent).
Je dois reprendre le travail ce lundi, je laisse mon ami Jean leur servir de guide.
Jean nous raconte ici leurs aventures kayakistes.

Texte et photos : Jean Drouglazet

"Après cette belle rando sur l'Odet,  j'essaye de trouver une destination  qui pourrait satisfaire la curiosité de Dave.
La météo est correcte sans être excellente, les Glénan, c'est exclu à la journée, ça fait beaucoup de pagayage en pleine mer. La côte vers Brigneau, Doelan ça serait pas mal mais j'ai idée que Dave aimerait bien revoir Jean-Yves et je le contacte. C'est un peu tard et non programmé mais sait-on jamais ?
Et Jean Yves est ravi de l'idée et me demande de le rappeler quelques minutes plus tard, le temps qu'il réfléchisse au programme qu'on peut proposer à Dave et Marion qui elle ne veut pas naviguer ce jour.
On se met d'accord pour un départ de la baie des Trépassés vers Pors Théolen et on se donne rendez-vous chez Marie-Jo et Jean-Yves pour le lendemain matin lundi.
On se retrouve donc vers 11h. Retrouvailles sympathiques et pleines d'émotion, pour tout ce petit monde qui se connait de l'an passé à l'occasion du départ du tour de Bretagne, amputé pour Dave.
Jean-Yves en profite pour montrer à Dave son nouveau chantier : il fabrique un nouveau kayak en bois dans lequel il rêve de pouvoir dormir !!! (il conçoit pour l'occasion une cloison amovible entre le cockpit et le caisson avant !)  Sacré Jean-Yves, l'esprit toujours bouillonnant d'idées.
Pas trop de temps pour s'attarder, la journée va être courte et nos amis anglais comptent nous quitter demain matin.
Direction la baie des Trépassés où le temps est ensoleillé et la mer calme.
Sur le parking un groupe d'anglais venant de Cornouailles et du Pays de Galles, qui sont dans le cap pour faire kayak et wave-ski pendant quelques jours.
Marion a pris son tricot qu'elle espère bien avancer et va nous attendre à Pors Théolen qu'elle trouve sur son GPS. Elle prend quelques clichés au départ.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

C'est quasiment l'étale de basse mer, avec un coefficient de 84, le plus gros effort de la journée est de porter les kayaks jusqu'à l'eau !
Vers 11h nous prenons la mer direction la Pointe du Van.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Lorsque nous passons sur le nord la mer s'agite un peu sous l'effet du vent de nord est.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Vers 12h 15 nous sommes en vue de Pors Theolen

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

et Marion est là-haut comme convenu

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Nous abordons et hissons nos kayaks sur la cale et montons jusqu'au petit bistro où Marion a déjà pris contact avec la charmante dame derrière le comptoir.
Elle nous autorise à disposer des tables de la terrasse pour notre pique-nique à condition de consommer ce qui est évidemment au programme !

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Le décor est fantastique avec une mer bleu vert un ciel d'azur et le soleil

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Après une pause d'une heure le moment est venu de lever le camp.
La mer a monté. Nous repartons en mode rase cailloux.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Marion s'est promené sur la falaise et tout d'un coup en levant les yeux nous l'avons aperçue là haut.
Au retour à la pointe du Van, Dave semble désireux de traverser la baie pour se rapprocher au plus près du mythique Raz de Sein et nous nous rangeons avec plaisir à son souhait.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Il est 15 heures, un ¼ d'heure plus tard  nous sommes au Raz, la mer monte encore

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Nous allons faire quelques passages au petit Raz avant de longer la côte Nord de la pointe où Dave remarque la faille qui  la transperce de part en part.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Il est 16h 45 et nous voilà revenu à notre point de départ où nous pensions être un peu chahuté à l'atterrissage mais le contact avec la plage se fait tranquillement dans un petit surf gentillet.

Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz
Kayakistes anglais en Finistère : pointe du Van et pointe du Raz

Mission accomplie dans le temps imparti : Dave me dit qu'il est enchanté de cette sortie( it was « vachement bien »!) et que c'était mieux que d'aller aux Glénan, mais il n'y est jamais allé !
Et ce sera le but  - may be - d'une future rando,
Nous devons maintenant rentrer sur Beg Meil et nous prenons congé de Jean-Yves, le remerciant chaleureusement de nous avoir accueilli dans son jardin marin.
Et après cette belle journée Marion qui a aussi bien apprécié les fantastiques paysages du Cap Sizun nous reconduit à bon port.
Nous avons été ravis de retrouver Dave et Marion chez nous, mais un peu frustrés du peu de temps dont nous disposions pour leur faire découvrir notre petit coin de Bretagne.
Nous espérons bien les voir revenir pour un plus long séjour ; il reste tant de lieux magiques à explorer ensemble !

Long live the kayak "

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article