Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Publié le par yanike-kayak

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Dimanche 6 mars 2016 :

Dans le cadre de notre préparation au Tour du Finistère, en juillet, Jean-François nous a proposé de faire un premier entrainement ce week-end des 5 et 6 mars.
Nous sommes 4 à avoir répondu à son appel : Christian, Martine, Jean et moi-même.
Après une première journée de rando dans le Golfe du Morbihan, nous nous retrouvons donc ce matin sur la grande plage de Carnac, à l'ouest de la pointe Churchill.
La première étape sera constituée d'un parcours côtier vers la pointe du Conguel.

Nous parcourons une distance de 10,4 milles en un peu moins de 3 heures.
Vitesse moyenne : 3,5 noeuds
Vitesse maxi : 8,1 noeuds

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Après une promenade pédestre vers le Yacht Club, nous mettons à l'eau vers 10h45, près de la pointe Churchill.
La visibilité est excellente.
Au large, nous apercevons la pointe du Conguel et le phare de la Teignouse.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Nous sommes protégés du vent de Nord-Ouest, de ce côté-ci, la baie est calme.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Nous longeons la grande plage, et repassons devant le Yacht Club.
Passé la pointe de Saint-Colomban, nous sommes exposé au vent, et nous devons forcer un peu plus sur les pagaies.
Nous mettons le cap sur Penthièvre et la pointe de Kerhostin.

Nous arrivons devant le Fort de Penthièvre.
Construit en 1747, il est constitué d'un vaste bastion édifié sur un promontoire rocheux, et domine le seul accès à la presqu'île.
A cet endroit, le cordon lagunaire ne fait que quelques dizaines de mètres.
En 1933, il est confié à la Marine, puis désaffecté. De nos jours, il est une base d'entrainement de l'armée de terre.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Nous longeons la côte est de la presqu'île, et nous faisons cap au sud.
La côte nous livre une succession de plages, de rochers et de belles demeures.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Il y a peu de monde sur l'eau ce matin.
La vue est dégagée, nous apercevons le phare de la Teignouse au large, ainsi que l'entrée du Golfe du Morbihan à l'est.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

A la pointe de Beg Rohu, nous passons devant l'ENVSN, l'Ecole Nationale de Voile et des Sports Nautiques.
C'est un établissement public national, placé sous la tutelle du Ministère chargé des Sports.
En 2007, l’ouverture de l’école aux sports nautiques a permis à l’ENVSN de se positionner sur la formation et l’expertise pour les disciplines du surf, du kite surf et du kayak de mer.
Ainsi elle est devenue un des établissements de référence pour ces activités.
L’école a su, en plus de la formation, se hisser au rang d’excellence en matière d’entraînement et d’expertise pour toutes ces disciplines, mais aussi pour la recherche en voile, au service de la performance de haut niveau.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Nous poursuivons notre balade côtière sous le soleil...

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

...et arrivons bientôt en vue de Port Haliguen.
Cet ancien port de pêche à la sardine est devenu un port de plaisance.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Dans la nuit du 30 juin 1899, le capitaine Dreyfus, arrivant de l'île du Diable sur le croiseur Sfax, y débarqua.
Dreyfus fut aussitôt conduit par train spécial à Saint-Jacques-de-la-Lande, d'où il gagnera la prison militaire de Rennes, en attendant son 2ème procès.
Une plaque commémore l'événement, sur le quai des Sinagots.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Après la pointe Riberen, nous arrivons dans l'anse du Conguel.
La pointe du Conguel était à l'origine une île.
Elle est relié au continent par un tombolo long de 300 mètres.
Nous passons la pointe, Jean-François immortalise ce moment.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Puis nous faisons demi-tour pour accoster vers 13h45 et pique-niquer à l'abri du vent.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Après cette pause ensoleillée, nous nous préparons pour le retour sur Carnac.
Les couleurs sont magnifiques, le ciel chargé nous promet une averse.

Photo : Jean Drouglazet

Photo : Jean Drouglazet

Sous le regard curieux de quelques badauds, nous prenons la mer.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon
Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Nous partons vers 14h50, la traversée durera un peu plus de 2 heures, pour Jean et moi.
Martine, Christian et Jean-François, qui sont partis en mode "sprint", accosteront sur la plage de Carnac avant nous.
Le smartphone dans mon gilet ayant eu la mauvaise idée d'ouvrir de nombreuses applications et d'avoir passé quelques appels à mon insu, il s'est déchargé 15 minutes avant l'arrivée.
Ma trace GPS s'interrompt donc à cet instant-là.
J'avais testé une nouvelle coque étanche, dont la protection tactile est très efficace (protection et maintien de la sensibilité tactile sur l'écran), le contact de l'écran sur la poche intérieure du gilet a généré une activité non prévue !
Cela me servira de leçon pour la prochaine rando !

Pendant la traversée, nous avons essuyé un bon grain.
Le vent de travers qui forçit, la mer qui se lève, nous apprécions d'être bien protégé par nos combis étanches.
L'arrivée se fait sous le soleil et une mer apaisée.
Nous avons parcouru une distance de 6,3 milles à une vitesse moyenne de 3,3 noeuds (pour Jean et moi), en comptant un arrêt pour laisser passer un superbe voilier Oceanis.
La vitesse maxi a été de 4,3 noeuds.

Entrainement Tourduf : Baie de Quiberon

Ainsi se termine ce premier week-end d'entraînement pour notre projet "Tour du Finistère 2016".
Il nous aura permis de faire connaissance et de passer de bons moments, sur l'eau et en dehors.
Nous décidons de nous retrouver au mois de juin pour un deuxième galop d'essai autour d'une rando vers une île, avec bivouac.
Ce sera aussi l'occasion de partager avec les autres membres inscrits à ce projet, qui n'ont pas pu être présents ce week-end.
Merci à tous pour ces bons moments, avec mention spéciale à Jean-François pour son organisation.
Vive le kayak !

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean 21/03/2016 10:46

Vive le kayak et vivement le prochain galop!

Jef 21/03/2016 10:44

C'est bien agréable de revivre ces bons moments grâce à ton récit, merci Pascal.
Vivement la prochaine !