A la découverte du narcisse des Glenan

Publié le par yanike-kayak

A la découverte du narcisse des Glenan.

Jeudi 23 avril 2015 :

Avril, c'est la période de floraison du narcisse des Glenan.
J'ai donc proposé à mes compagnons du jour, (Robert, Pierre, Jean, Hélène, Marie-Jo, Yvette) d'aller le (re)découvrir en kayak.

A la découverte du narcisse des Glenan

Nous partons de la pointe de Mousterlin à 9h30.
Côté météo, la journée s'annonce belle, avec alternance de nuages et d'éclaircies, mer calme, vent force 2 à 3 de secteur Est, faiblissant au Sud à la mi-journée puis virant Sud-Ouest dans l'après-midi.

La marée est haute ce matin.

A la découverte du narcisse des Glenan

Sur la journée, nous naviguerons sur une distance d'environ 20 milles.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Les vagues qui viennent se briser sur la plage rendent le départ un peu sportif.
N'est-ce pas Yvette ?

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

La traversée vers l'île des Moutons se fait tranquillement.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des GlenanA la découverte du narcisse des Glenan

Jean, qui sort d'un stage de technique de pagaie groenlandaise, nous fait admirer sa technique.
Admirez cette fluidité et ce relâchement dans l'art du pagayage :

A la découverte du narcisse des Glenan

Nous croisons le Côtes de Bretagne, sablier long de 75 mètres, exploité par la Compagnie Armoricaine de Navigation.

A la découverte du narcisse des Glenan

Après une heure 15 de traversée, nous accostons sur l'île aux Moutons.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Nous faisons la connaissance d'Alexandre, gardien de l'île, d'origine auvergnate.
Alexandre assure sa mission de gardien de colonies de Sternes dans le cadre du service civique.
Il est employé par Bretagne Vivante, association naturaliste de loi 1901. Il séjourne en permanence par période d’un mois en alternance avec les autres sites, il est arrivé le 15 avril et repartira le 15 mai, puis reviendra le 15 juin.
Ses missions :
- Assurer la protection des colonies plurispécifiques de sternes (sternes caugek, pierregarin, de Dougall)
- Suivre l'activité biologique des colonies
- Informer et sensibiliser le public et faire respecter la réglementation
- suivi/surveillance gravelots, phoques gris, limicoles côtiers, suivis goélands, enquête pêche à pied,…

Alexandre nous propose une observation d'huitriers pie à l'aide de ses instruments.
Il nous dit avoir observé ce matin des faucons pèlerins, des gravelots, des tordas.

A la découverte du narcisse des Glenan

Sur la plage, les 2 canons couchés sont devenus inoffensifs.

A la découverte du narcisse des Glenan

L'île est une zone protégée de nidification des sternes.

A la découverte du narcisse des Glenan

Pour plus de détails sur ces oiseaux, voir mon précédent article :

A cette époque, l'île est magnifique, recouverte de jacinthes des bois.
Ce qui est surprenant, puisqu'il n'y a aucun arbre sur cette île !

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Votre serviteur dans son travail de reconstitution (photo Jean Drouglazet) :

A la découverte du narcisse des Glenan

Le phare et ses alentours nous font toujours rêver par leur beauté, l'endroit dégage une sérénité sans pareil.
La nature nous fait aujourd'hui un magnifique cadeau, et nous sommes conscients d'être des privilégiés !

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Alexandre, gentiment, nous propose de partager un café.

A la découverte du narcisse des Glenan

Nous acceptons avec plaisir, et nous avons la chance de pénétrer dans son enceinte privée, normalement non accessible au public.

A la découverte du narcisse des Glenan

Nous partageons un moment bien sympathique.
Le café est fait avec les moyens du bord, une bouteille plastique coupée servant de cafetière !

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Le programme de la journée étant chargé, nous devons repartir vers notre objectif, l'île Saint Nicolas des Glenan.
Nous laissons derrière nous de bien belles images.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Après une petite heure de navigation, nous passons devant le phare du Huic.

A la découverte du narcisse des Glenan

Votre serviteur, devant le phare du Huic, dans son travail de reconstitution (photo Jean Drouglazet) :

A la découverte du narcisse des Glenan

Le vent est complètement tombé.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des GlenanA la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des GlenanA la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des GlenanA la découverte du narcisse des Glenan

Nous abordons l'île Saint-Nicolas par le nord, devant le mouillage de la Pie.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Le soleil refait son apparition.
Non, ce n'est pas les Caraîbes, mais les Glenan !

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Nous pique-niquons dans cet endroit paradisiaque.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Le thonier Le Biche, de l'île de Groix, vient aussi profiter des lieux.

A la découverte du narcisse des Glenan

La vedette des Affaires Maritimes est aussi sur zone.

A la découverte du narcisse des Glenan

Après le repas, nous partons à pied vers notre objectif du jour : le narcisse des Glenan.

A la découverte du narcisse des Glenan

Cette espèce de narcisse n'existe au monde que dans cet archipel, principalement sur l'île Saint Nicolas.
Avec le développement du tourisme, il a failli disparaître.
En 1974, la mise en réserve naturelle d'une partie de l'île eut pour objectif de le sauver.
Des clôtures dissuasives permettaient de protéger les plants, mais le développement d'une épaisse broussaille de ronces et de fougères finirent par menacer ceux-ci.
Après différents chantiers de débroussaillage et l'introduction d'un troupeau de moutons d'Ouessant, la solution utilisée aujourd'hui est une tonte annuelle.
Le dernier comptage date de cette année. On dénombre plus de 286 000 pieds (150 000 en 2010, 300 en 1974)
Ne vous avisez pas de le déplanter, il vous en coûtera une amende de 3000 euros !
Le nom botanique de narcissus vient du grec "narké" qui signifie qui endort, par rapport au parfum parfois entêtant des fleurs.
Le narcisse est aussi appelé Larmes d'Ange, nom dû à ses fleurs qui sont penchées en avant.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

La zone protégée nous offre un magnifique tableau jaune pâle, vert et bleu.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Nous poursuivons notre tour de l'île, qui nous permet de contempler les beautés des îlots alentours.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Sur le port, il y a encore peu d'activité en cette saison.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

La joyeuse troupe va simuler la pêche de "Yvette le homard" :

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

15h30, nous reprenons la mer en passant devant le thonier "Le Biche"

A la découverte du narcisse des Glenan

Avant de reprendre le large, nous faisons un détour par l'île de Guiriden, (ou Guirinzab, l’île aux Sables), qui se compose de deux parties rocheuses reliées par un banc de sable.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
Sur le sable de Guiriden (Photo Jean Drouglazet)

Sur le sable de Guiriden (Photo Jean Drouglazet)

Nous faisons route vers l'île aux Moutons, où nous retrouvons Alexandre.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

La luminosité est différente de celle de ce matin.
Au niveau de la cale, les algues ou la pierre offrent dans un même tableau des coloris originaux.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Vers 18h30, nous accostons à la pointe de Mousterlin, après une traversée sans problème.
Léna et Annick sont venus assurer un comité d'accueil bien sympathique.

Une fois le matériel rangé...

A la découverte du narcisse des Glenan

Tout le monde se retrouve au bar du Grand Large pour un pot de l'amitié.

A la découverte du narcisse des Glenan
A la découverte du narcisse des Glenan

Encore une fois, cette rando dans l'archipel des Glenan nous a réservé de belles surprises, et de belles rencontres...
Les couleurs, les odeurs, les paysages...nous avons admiré dans cette journée particulière ce que la nature peut nous proposer de plus beau, et le kayak a été ici, une fois de plus, un moyen de découverte extraordinaire, favorisant l'accès aux sites ... et les échanges.
Dans quelques jours, ce que nous avons vu aujourd'hui aura disparu.

Nous avons vraiment vécu un moment unique !

Publié dans Rando Bretagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jef 26/04/2015 20:44

Merci pour l'article et les photos, c'est vivant et intéressant.

Mado 26/04/2015 12:32

Je ne suis jamais allée aux Glénan mais que ces superbes photos me donnent envie de connaître ces iles !!!!
Encore une fois, bravo Pascal, je partage tout à fait le commentaire de Jean.

Pascal 27/04/2015 23:05

Merci Mado.
Si tu veux plus d'infos sur les Glenan, tu peux consulter les articles :
http://www.randonnees-kayak.fr/2014/09/ciel-embrase-sur-les-glenan-chapitre-1.html
http://www.randonnees-kayak.fr/2014/10/ciel-embrase-sur-les-glenan-chapitre-2.html
http://www.randonnees-kayak.fr/les-glenan-1/2
http://www.randonnees-kayak.fr/les-glenan-2/2
http://www.randonnees-kayak.fr/des-sternes-sur-les-moutons
sur ce même site.
Bonne lecture...

Yvette 25/04/2015 10:48

Pascal, l'homme qui blogue plus vite que son kayak !

jean 24/04/2015 22:26

Bravo pascal
aussitôt rentre, aussitôt rédigé ce superbe article à l’image de la magnifique journée passée dans ce petit paradis des glenan qu’on redecouvre à chaque fois avec le même plaisir et le même enthousiasme ! ! !
10 sur 10 pour les photos,les informations et le commentaire dignes des plus grands reporters de thalassa ou de faut pas rêver
chapeau bas l’artiste ...